Remise officielle par le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan à gauche à Yao Dossah Tadényo à droite
Remise officielle par le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan à gauche à Yao Dossah Tadényo à droite

L’édition 2014 du prix Abdoulaye Fadiga a consacré le Togolais Yao Dossah Tadényo, enseignant-chercheur à l’Université Checkh Anta Diop de Dakar.

Le choix a été motivé suite à son article ‘’Choc du taux d’intérêt de la BCEAO et évolution de l’inflation dans la zone UEMOA’’

-- Publicité L-FRII --

Pour le président du jury Fulbert Amouzougah, le choix a été porté sur lui parce qu’ « en plus d’une excellente synthèse des études recensées dans la revue de la littérature, cet article s’appuie sur une technique quantitative novatrice pour examiner la capacité de la politique monétaire de la BCEAO à affecter l’évolution du niveau général des prix dans les États membres de l’UEMOA (…) et formule des recommandations pertinentes relatives à la compréhension de l’impact des variations du taux d’intérêt du marché monétaire sur l’inflation dans l’Union »

Il n’a pas manqué de rappeler au lauréat, les nouveaux défis inhérents à cette distinction.

Ce prix initié par la BCEAO depuis 2008, est composé d’un chèque de 10 Millions de Frs CFA. Il récompense les jeunes chercheurs qui apportent davantage de lumières sur l’impact de la politique monétaire sur les politiques économiques des États membres de l’union.

Deux Béninois ont quant à eux raflés les prix de consolation composés d’enveloppes de 5 Millions de Frs CFA.

Pap Jo

La Rédaction