La Belgique bouleversée par la mort d’une coiffeuse ; pluie d’hommages (photos)

Alysson Jadin, morte à 24 ans en Belgique, est désormais un symbole de la détresse face à la pandémie de covid-19. Le pays tout entier est secoué après le suicide de cette jeune coiffeuse. D’après les premiers éléments disponibles, elle a été retrouvée morte lundi, sans laisser d’explication écrite sur son geste, rapporte l’Express.

Cependant, selon son entourage, son geste aurait tout avoir avec les difficultés de son activité provoquées par la crise sanitaire. Alors qu’elle ne l’a ouvert qu’en août, le confinement l’a obligée à mettre clé sous porte il y a trois semaines. “C’est très compliqué moralement”, disait-elle le 10 novembre à la chaîne RTL-TVI. 

Pour ses proches, Alysson Jadin n’a pas supporté que son activité soit jugée “non essentielle”. Dimanche à Liège, entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées, pour rendre hommage à la jeune coiffeuse : une minute de silence, des ballons lâchés devant la gare de cette ville wallonne, et la procession des participants au rassemblement s’est portée jusqu’au barber shop de la jeune femme de 24 ans, derrière une banderole “Ni oubli ni pardon”. “Alysson, tu es essentielle”, a crié l’une des participantes. 

Cette marche est aussi l’occasion d’attirer l’attention sur la situation des commerçants indépendants qui, comme la jeune coiffeuse liégeoise, éprouvent des difficultés financières à cause du coronavirus et du confinement, souligne Sputnik.

Plus d'articles
Infidélité : Nouveau scandale en vue pour François Hollande ?