La cause préliminaire de l’incendie dans le port de Beyrouth évoquée par les autorités

L’incendie dans le port de Beyrouth pourrait avoir été provoqué par des travaux de réparation avec une tronçonneuse, a déclaré le ministre sortant des Travaux publics libanais Michel Najjar.

« Selon les données préliminaires, la cause réside peut-être dans l’utilisation d’une tronçonneuse lors des travaux de réparation, dont les étincelles ont provoqué un incendie », a déclaré Michel Najjar à la chaîne de télévision libanaise LBC.

Un violent incendie sévit de nouveau dans le port de Beyrouth (vidéos)

S’exprimant lors d’une réunion le jeudi 10 septembre, le Président libanais Michel Aoun n’avait pas exclu que l’incendie pourrait avoir été causé par un acte de « sabotage », « une erreur technique » ou « une négligence ».

Un incendie s’est déclaré le 10 septembre dans un magasin de pneus et d’huile situé dans le port de Beyrouth.

L’un des employés de l’entrepôt touché a indiqué à l’AFP que le sinistre avait été précédé de travaux de soudure. Ces informations ont été par la suite confirmées auprès de la chaîne MTV par le ministre sortant des Travaux publics, Michel Najjar.

Michelle Obama évoque ses expériences avec le racisme

Cet incendie est survenu plus d’un mois après l’explosion provoquée par le stockage inapproprié de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium qui a dévasté le port de Beyrouth le 4 août et a fait environ 190 morts et 6.000 blessés. 300.000 personnes sont restées sans abri. Un cratère de 43 mètres de profondeur s’est formé sur les lieux du drame.

Source : Sputnik


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Côte d’Ivoire : affaire Deversailles ; un internaute révolté (vidéo)