“La CEDEAO reste disponible pour accompagner le Mali” ; l’organisation communautaire veut-elle retirer ses sanctions ?

Ce n’est plus un secret pour personne.

Le torchon brûle depuis un moment entre la CEDEAO et les dirigeants actuels du Mali.

Dernièrement, l’instance communautaire a procédé à des sanctions contre l’État malien et la réponse de ce dernier ne s’est pas fait entendre.

Le bras de fer entre les deux institutions est palpable et de nombreuses tractations se font pour ramener les deux camps à marcher dans la même direction.

La CEDEAO dans cette optique a partagé sur sa page Facebook officielle un message qui laisse croire à certains que la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest est prête à revoir sa position.

“La CEDEAO reste disponible pour accompagner le Mali pour le retour à l’ordre constitutionnel à travers des élections crédibles dans un délai raisonnable et réaliste”, peut-on lire sur le mur.

Il est évident que désormais, les positions ne sont plus aussi diamétralement opposées comme auparavant même s’il reste encore du chemin à faire pour définitivement oublier cette crise.

Similaires