La coach blonde détruit le Cameroun : “Ils sont médiocres en musique, en cinéma, en humour et …”

Attaquée sur les réseaux sociaux, la coach Blonde est sortie de sa réserve pour défendre son honneur et régler quelques comptes au passage. Ci-dessous son intervention :

“Méchante,
Aigrie,
Jalouse,
Sabitou,

Voilà les qualificatifs que vous m’octroyez. Parce que je ne vous passe pas la pommade, je ne ris pas à vos blagues, je ne trinque pas à votre déchéance sociale qui s’accentue de jour en jour. En mars de l’année 2022 donc cette année, Mark zoukerberg menaçait de suspendre Facebook et Instagram en Europe, car ces derniers refusaient de donner accès aux données des utilisateurs. De primes abords ce qui vous traverse l’esprit après le paragraphe précédent c’est : “ qu’est-ce qu’on a à branler avec cette information ?”. Et moi, je vous dis : rien du tout ! 

Mais vos artistes qui ont des comptes certifiés, ne sont pas à l’abri car tous leurs comptes, dont ils se targuent d’avoir sont la pluspart certifiées en Europe, donc si Facebook suspendait en Europe, ils n’existeraient.

Pourquoi ? Le Cameroun n’est pas considéré comme un pays sérieux, dans le monde numérique, nous sommes blaklistès, nous sommes juste réduits à être des utilisateurs clients. Nous ne sommes pas pris au sérieux, pour la seule et unique raison que dans certains domaines, pardon dans tous les domaines nous n’excellons pas. 

Nous sommes diocres en musique, en cinéma, en humour, même en tant que métier le plus facile qui est influenceur nous ne nous démarquons pas. Nous sommes un peuple grand enfant, à qui d’autres viennent prendre et apprendre. Il suffit de regarder autour de vous et vous verrez qu’on régresse. Quand quelque chose est bien au Cameroun, à chaque fois que tu demandes qui a fait ça, il y a toujours : “ un Libanais, un Français, un turc”. 

Les Camerounais se sont réduits à ramasser les restes quand les autres ont eu la grosse part. Il faut voir leurs yeux briller quand on a inauguré Trace Mboa, cette chaîne salvatrice qui va sauver des carrières, à des chiffres exorbitants, encore un argent qui tombera entre les mains des autres. Le seul mérite de ces artistes, c’est qu’ils passent sur une chaîne qui passe sur canalsat. Et comme à l’époque coloniale on prend toujours un noir pour tenir le fou et un noir est le plus relbelle pour l’inauguration. 

Pendant ce temps, les enfants à la quiétude inquiète veulent que j’applaudisse le Chaos dans lequel ils s’engouffrent. Ils veulent que je dise oui à la laideur putride de leurs actes, ils veulent que j’enveloppe mes mots de soie et que tout doucement dans un monde qui avance à pas de géant, je sois gentille. Ces mêmes enfants à la quiétude inquiète rêvent aller dans des pays qui aujourd’hui sont beaux et majestueux, mais savent-ils que ces pays au marketing bien élaborés ont été construit avec des pierres, des larmes, et du sang ? Savent-ils qu’il n’est pas impossible de bâtir ses rêves sur ses terres ? Ils ne le savent pas ! Ce qu’ils savent par contre, c’est que je suis une aigrie,

Jalouse,
Méchante,
Sabitou.

Si sur cette page, vous cherchez de l’amour, sachez d’ors et déjà que vous êtes au mauvais endroit. Allez trouver l’amour dans le creux des bras de vos amants et vos mamans. Si vous voulez qu’on vous passe la pommade quand vous sortez des chansons merdiques, et des affiches hideuses que c’est bien , où que vous ramenez de Chine des produits cancérigènes pour tuer vos semblables, juste pour faire de l’argent pour pavaner sur Facebook alors vous risquez attendre très longtemps.

Chers blondinets,

J’ai reçu vos messages de soutien. C’était aimable de votre part. Mais les messages d’amour c’est pas trop ma tasse de thé. J’aime les effusions de sang. Des grincements de dents. Comme dit Talleyrand : une personne qu’on soutient est une personne qui tombe “. Moi, je ne tombe pas, je m’élève de jour en jour en apprenant avec vous. 

Personne ne me fera tomber. Je finirai avec cette citation de Talleyrand le diable boiteux qui : “ on dit de moi soit trop de bien, soit trop de mal, je jouis de l’honneur de l’exagération”. Je vous ai dit que je reviendrai, alors sortez les drapeaux et gardez vos fleurs je suis encore en vie. Les anciens haters sont devenus des fans, besoin des nouveaux ennemis hâte d’accrocher leur tête sur mon mur. Je suis de retour”, a-t-elle écrit.

Similaires