La communauté française au Togo a célébré le 14 juillet

Vue partielle des invités ce dimanche à Lomé

La communauté française au Togo a commémoré ce dimanche 14 juillet 2019, la célébration de la 139ème fête nationale de la France.

C’est au cours d’un déjeuner offert par l’ambassade de France au Togo que la célébration a été marquée à la résidence de France au Togo.

Lire aussi : La parité de la monnaie unique ‘Eco’ avec l’euro fait débat

Au cours de la cérémonie l’Ambassadeur de France au Togo, M. Marc Vizy s’est réjoui de la bonne coopération de longue date entre le Togo et la France. Il a également passé en revue les grands chantiers entrepris par son pays au Togo.

« Je vous remercie encore une fois pour votre présence nombreuse qui témoigne de votre attachement à la relation forte et profondément amicale entre nos deux pays. Pour maintenir la qualité de cette relation, encore fallait-il que la France traite dignement ceux qui veulent venir la visiter », a déclaré le diplomate français.

M. Marc Vizy ce 14 juillet à Lomé

« Les conditions dans lesquelles étaient reçus les demandeurs de visa n’étaient pas convenables. Locaux exigus, agents en nombre insuffisant. A cet égard, je voulais demander l’indulgence de ceux qui, de bonne foi sont confrontés à des refus, des vérifications ou des demandes de renseignement complémentaires. Cela s’explique parce que les services du consulat font eux-mêmes face à des dizaines de faux documents tous les jours : faux actes d’état-civil, faux jugements déclaratifs de naissance, faux diplômes, fausses attestations bancaires, fausses attestations d’assurance, réservations d’hôtel immédiatement annulées après le dépôt du dossier… Aidez-nous à lutter contre ce phénomène qui fait perdre du temps à tous ceux qui sont de bonne foi », a-t-il expliqué.

Lire aussi : 14 juillet : la France célèbre sa 139ème fête nationale ce dimanche

Le ministre Robert Dussey, qui était à ses côtés n’a pas hésité à faire part à l’ambassadeur, des difficultés rencontrées par ses compatriotes dans les processus d’obtention de visas.

Prof Robert Dussey ce dimanche à Lomé

Il a donc saisi l’occasion pour réaffirmer la crédibilité de ses compatriotes et plaider davantage pour l’accès de visas aux Togolais.

« Nous avons décidé d’améliorer l’accueil réservé à ceux qui veulent venir en France ou dans les pays que nous représentons, et je voulais donc indiquer à ceux qui ne le savent pas encore que nous avons externalisé l’accueil des demandeurs de visas pour la remise de leur dossier. Une quinzaine d’agents sont dédiés à cela dans un espace moderne et confortable. Le dispositif est encore en phase de rodage et, après l’inscription en ligne nécessite encore une prise de rendez-vous par téléphone, mais je puis vous annoncer, qu’à partir de début septembre, tout se fera en ligne et les demandeurs pourront obtenir un rendez-vous dans un délai de quelques jours seulement quelle que soit la période de l’année », a rassuré M. Marc Vizy.

Lire aussi : Togo/Bac II 2019 : les résultats disponibles sur mobile ce dimanche 14 juillet, voici comment consulter votre résultat

Au rang des invités, on a les membres du gouvernement, des diplomates, les responsables de L-frii.com, etc.

Célébrée depuis 1880, la date du 14 juillet est associée dans tous les esprits à la prise de la Bastille par le peuple de Paris en 1789. Cet évènement marquant de la Révolution française fut commémoré l’année suivante lors de la ‘fête de la Fédération’, le 14 juillet 1790, à Paris au Champ de Mars.

Vue partielle des invités ce dimanche à Lomé

Cette fête qui rassemblait les gardes nationaux des régions et de Paris, célébrait l’union et la réconciliation.

Lire aussi : Algérie : que devient Abdelaziz Bouteflika, président déchu ?

La date du 14 juillet cessa ensuite d’être célébrée, jusqu’à la IIIème République qui lui donna le caractère d’une fête nationale, en référence à la prise de la Bastille, mais aussi et surtout en référence à la fête de la Fédération et à l’esprit d’unité qui y avait régné.

Plus d'articles
Côte d’Ivoire : le pays se dote d’une école Supérieure du Pétrole et de l’Énergie