La coopération intellectuelle et scientifique s’impose

La pratique du multilinguisme, les programmes d’échange de personnel enseignant et d’étudiants, et la création de liens entre établissements pour promouvoir la coopération intellectuelle et scientifique feront désormais partie intégrante du système d’enseignement supérieur togolais.

Les députés ont adopté mercredi 22 novembre dernier le projet qui permettra de ratifier la Convention révisée sur la reconnaissance des études et des certificats, diplômes, grades et autres titres de l’Enseignement supérieur en Afrique.

Hormis la promotion de l’intégration continentale, la facilité de la mobilité académique, l’encadrement du secteur de l’enseignement supérieur privé et public, cette ratification permettra au Togo de bénéficier des mécanismes d’assistance technique et financière de l’Unesco.

Octave Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a exprimé sa satisfaction par rapport à l’adoption de ce texte par les députés et indiqué que la ratification améliorera la qualité de l’enseignement supérieur du public et du privé.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Iran : la seule femme médaillée olympique, Kimia Alizadeh, fait défection