in

La Corée du Nord aurait exécuté un fonctionnaire du gouvernement soupçonné d’être atteint de coronavirus pour avoir visité un bain public

Un fonctionnaire nord-coréen aurait été exécuté après avoir enfreint les conditions de sa quarantaine de coronavirus en se rendant à un bain public alors qu’il devait être en quarantaine.


Publicité L-FRII


Le fonctionnaire commercial avait été placé en quarantaine médicale après son retour de Chine en Corée du Nord.

Neymar lance sa collection de vêtements

Après que le fonctionnaire ait été arrêté, il a été immédiatement abattu après avoir risqué la propagation du coronavirus en se rendant au bain public, a rapporté le journal Dong-a Ilbo.

Le fonctionnaire avait été placé en isolement après s’être rendu en Chine avec Kim Jong-un, imposant une loi militaire pour faire respecter le confinement, selon des sources.

Il aurait enfreint un décret de Kim Jong-un qui promettait de “gouverner selon la loi militaire” contre quiconque quitterait la quarantaine sans autorisation, a ajouté un initié.

Coronavirus : le Togo et 14 autres pays de la sous-région se mobilisent pour une riposte efficace

Un autre fonctionnaire, qui est membre de l’Agence de sécurité nationale du royaume, aurait été exilé dans une ferme nord-coréenne après avoir tenté de couvrir ses voyages en Chine.

Le gouvernement nord-coréen a affirmé qu’aucun cas de coronavirus n’avait été signalé à l’intérieur de ses frontières avec la Chine. Mais les médias de la capitale nord-coréenne ont admis que certains citoyens ont été mis en quarantaine.

La Corée du Nord aurait également fermé sa frontière avec la Chine et interdit l’entrée à tous les touristes étrangers.

Les cadeaux par excellence de la saint-valentin 2020

« Tant que je serai président, le mariage homos3xuel n’aura pas lieu », Vladimir Poutine