in ,

La Côte d’Ivoire accueille Merck pour l’Afrique de l’Ouest

Centre Merck Côte d'Ivoire
Rencontre entre la première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Claudine Ouattara, la ministre ivoirienne en charge de la Santé, Dr. Raymonde Goudou Coffie et la délégation de Merck conduit par Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, PCA de Merck
Rencontre entre la première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Claudine Ouattara, la ministre ivoirienne en charge de la Santé, Dr. Raymonde Goudou Coffie et la délégation de Merck conduit par Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, PCA de Merck

Merck, la plus ancienne entreprise pharmaceutique et chimique au monde, créée depuis 1668, a désormais une filiale en Côte d’Ivoire. L’inauguration du nouveau bureau, qui devra desservir les régions Ouest et Centre d’Afrique, a été faite ce lundi 17 octobre 2016 par l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Côte d’Ivoire, Dr. Claus Auer.

Le choix de la Côte d’Ivoire s’explique, selon  le Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, Président du Conseil d’Administration et du Conseil de la Famille d’E. Merck KG, par le fait que «Depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire a montré une croissance continue, ainsi qu’une stabilité économique, politique et sociale. Le moteur de cette réussite étant une augmentation de la compétitivité et un progrès maintenu».

Coupure du ruban symbolique. De gauche à droite: Chokri Ahmadi, Directeur général de Merck pour Merck Éthiopie, Soudan et des pays francophones d’Afrique ; Dr. Raymonde Goudou Coffie, ministre ivoirienne en charge de la Santé ; Dr. Karim Bendhaou, Président de Merck pour les régions Afrique du Nord et de l’Ouest ; Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, PCA de Merck ; Dr. Claus Auer, Ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire ; et Yiannis Vlontzos, Directeur de Merck
Coupure du ruban symbolique. De gauche à droite: Chokri Ahmadi, Directeur général de Merck pour Merck Éthiopie, Soudan et des pays francophones d’Afrique ; Dr. Raymonde Goudou Coffie, ministre ivoirienne en charge de la Santé ; Dr. Karim Bendhaou, Président de Merck pour les régions Afrique du Nord et de l’Ouest ; Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, PCA de Merck ; Dr. Claus Auer, Ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire ; et Yiannis Vlontzos, Directeur de Merck

Cette nouvelle implantation  permettra, selon le Dr. Karim Bendhaou, Président de Merck pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest « (…) de renforcer et de développer nos activités déjà existantes dans le pays et sera la plateforme pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale francophone. Nous continuons à fournir des produits spécialisés et de haute qualité pour servir les patients et les aider à améliorer leur qualité de vie».

Cérémonie d’ouverture officielle / Panel de gauche à droite : Dr. Karim Bendhaou, Président de Merck pour les régions Afrique du Nord et de l’Ouest ; Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, PCA de Merck ; et Yiannis Vlontzos, Directeur de Merck
Cérémonie d’ouverture officielle / Panel de gauche à droite : Dr. Karim Bendhaou, Président de Merck pour les régions Afrique du Nord et de l’Ouest ; Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, PCA de Merck ; et Yiannis Vlontzos, Directeur de Merck

Il devra aussi permettre de « (…) renforcer notre système de contrôle des médicaments. Les populations seront rassurées qu’elles investissent dans des médicaments sûrs, non dangereux et propres à la consommation,” a confié la Ministre de la Santé et d’Hygiène Publique, Dr. Raymonde Goudou Coffie.

Centre Merck Côte d'ivoire
Centre Merck Côte d’ivoire

Notons que cette inauguration a été couplée d’un don de deux mini-laboratoires (« minilabs ») afin de soutenir la Côte d’Ivoire dans sa lutte contre les faux médicaments par la détection des contrefaçons. Ces minilabs sont produits par le “Global Pharma Health Fund” (GPHF), une organisation caritative créée et gérée par Merck.



Sealink peut se la couler douce

Faure peut compter sur les ‘Nana-Maritime’