Le déroulement du processus de décentralisation au Togo semble être l’apanage du gouvernement et des responsables de partis politiques, excluant les élites de demain que sont les jeunes. Ces derniers, conscients de cette situation, osent poser le sujet sur la table pour en débattre.

Ainsi le Mouvement international des étudiants catholiques de l’université de Lomé (Miec-UL) organise une conférence ce vendredi 2 février dans la grande salle du Centre catholique universitaire (Ccu) à 13h00 autour du thème, « La place des jeunes dans le processus de décentralisation au Togo ».



Les jeunes, sans distinction aucune, sont invités à prendre part à cette conférence dont l’orateur est  M. Ouro-Bossi Tchakondo, expert en décentralisation, membre du Conseil national de suivi de la décentralisation et président de l’ONG COPED.

Pour plus d’informations veuillez contacter le 92587205 ou le 93708028.