in

La désinfection des rues est-elle efficace contre le coronavirus ?

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, plusieurs villes de France, dont Cannes, Nice et Marseille, ont décidé de désinfecter les voies et lieux publics par pulvérisation de produits spéciaux. L’efficacité de cette mesure soulève pourtant des doutes.

Coronavirus : Samsung désinfecte votre smartphone gratuitement

« Tous les jours et jusqu’à la fin du confinement », les équipes de la propreté urbaine de Cannes vont désinfecter méthodiquement les rues et les espaces prioritaires afin de lutter plus efficacement contre la propagation du Covid-19, annonçait le 25 mars CannesWebTV.

Plusieurs autres villes françaises suivent cet exemple afin de combattre la pandémie. Ainsi, à Suresnes (Hauts-de-Seine), des salariés de la Sepur, chargée normalement de la propreté de la ville, désinfectent 2 fois par semaine, les installations et le mobilier urbain, ainsi qu’une aire de jeux pour enfants grâce à un autre produit utilisé habituellement, quant à lui, pour désinfecter les marchés alimentaires, précise Cnews.

Pour sa part, Reims (Marne) a opté pour de l’ammonium quaternaire, qui est un bactéricide, fongicide, et virucide.

La France commande un milliard de masques à la Chine

D’autres pays comme la Syrie, l’Iran ou l’Égypte adoptent eux aussi cette stratégie. Ainsi, les rues de Damas sont désinfectées depuis l’annonce des mesures de confinement.

« C’est une fausse sécurité », estime le professeur Pierre Dellamonica, ancien chef de service maladies infectieuses et tropicales du CHU de Nice, cité par France 3. « C’est un peu de la poudre aux yeux jetée au visage des gens. Il vaut mieux leur recommander de rester chez eux, d’éviter les contacts et de faire scrupuleusement les choses recommandées ».

Coronavirus : inquiétude à Buckingham Palace, un autre proche d’Elizabeth II contaminé

Monnaie unique, libre circulation, changements climatiques, infrastructures-voici les décisions prises par les chefs d’Etat de la CEDEAO sur ces sujets à Abuja

Coronavirus au Nigeria : Lagos et Abuja en confinement dès ce lundi 30 mars