La DOSI se présente aux commerçantes d’Adawlato

DG_DOSI, Ingrid Awadé
DG_DOSI, Ingrid Awadé

Permettre aux commerçantes du marché d’Adawlato de migrer du secteur informel vers le formel, vulgariser la DOSI et échanger de ses offres présentes et futures avec lesdites dames. Tels sont les objectifs de la rencontre tenue ce lundi 02 mars 2015 à la Chambre du Commerce et d’Industries du Togo (CCIT) en présence d’un parterre de personnalités.

Cette rencontre initiée par la DOSI, Délégation à l’Organisation du Secteur Informel est, selon sa directrice, Mme Ingrid Awadé «…le début d’une série de rencontres du 02 au 19 mars 2015 qui a pour objectif de présenter la DOSI ainsi que … les diverses institutions qui travaillent avec elle pour faire sortir les commerçantes de l’informel, non seulement d’un point de vue fiscal, mais au vu de tous les avantages en terme de formations, d’assurance maladie, de reconversion etc.…»

Mme Legzim-Balouki Bernadette, ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, a pour sa part souligné son appui pour les femmes du grand marché et les a rassuré quant à la reconstruction prochaine du grand marché d’Adawlato incendié en janvier 2013.

Plusieurs services et opportunités offerts par la DOSI ont été présentés. Les futurs produits du FNFI (Fonds National pour la Finance Inclusive) dont l’AGRISEF (Accès des Agriculteurs aux Services Financiers), crédit à un taux de 8% pour les agriculteurs, et l’AJSEF (Accès des Jeunes aux Services Financiers) pour les jeunes. L’INAM (Institut National d’Assurance Maladie) et la CAMEG (Centrale d’Achats des Médicaments Essentiels et Génériques) ont été entre autres institutions présentées œuvrant aux cotés de la DOSI pour alléger la tâche à ces commerçantes et commerçants dans leur quotidien.

Une dizaine de marchés seront visitées à Lomé et d’autres à l’intérieur du pays dans le cadre de ce programme de sensibilisation.

Pap Jo

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Paludisme : bientôt des chiens renifleurs pour aider à l’éradication