La douane béninoise saisit 700 kg de faux médicaments en provenance du Togo

Une quantité de 700 kilogrammes de faux médicaments en provenance du Togo, a été saisie le dimanche, 23 juillet dernier, par le Service d’intervention rapide de la douane béninoise dans le département de Sègbohouè (sud) d’après un communiqué de la direction générale des douanes du Bénin à Cotonou.

Togo : le Programme Présidentiel d’Excellence pour le PND officiellement lancé

En effet, le communiqué précisait qu’il s’agit d’une interception d’un minibus d’immatriculation béninoise sur la route inter-États Cotonou-Hillacondji, partant du Togo à destination de Cotonou. Pour plus d’éclaircissement, le communiqué stipule que « Le conducteur du véhicule n’a pas voulu obéir aux injonctions des agents, mais il a été arrêté après une course-poursuite à Sègbohouè. Les fouilles opérées à la base ont permis aux éléments de la douane de mettre la main sur 700 kilogrammes de faux médicaments ».

Lire aussi : Togo : la GFA-Consulting Group recrute (26 juillet 2019)

D’après l’agence Chine nouvelle qui rapporte les faits, la lutte engagée par l’État béninois il y a des années à atteint son paroxysme l’année dernière à travers l’opération PANGEA IX, initiée par l’Organisation internationale de police criminelle (OIPC ou Interpol) pour lutter contre la criminalité pharmaceutique transnationale. Cette opération a conduit non seulement à l’arrestation et à la condamnation d’une quarantaine de grossistes de la vente de faux médicaments par le Tribunal de première instance de Cotonou, mais aussi à l’incinération de plusieurs centaines de tonnes de ces produits pharmaceutiques

Plus d'articles
Kim Jung-un voudrait plus de femmes vierges autour de lui