in

La FACCA pour une sécurité aérienne beaucoup plus performante

La FACCA pour une sécurité aérienne beaucoup plus performanteLa Fédération des associations des contrôleurs de la circulation aérienne de l’ASECNA s’est réunie en assemblée générale ce mercredi 20 avril à Lomé.

Deuxième du genre, elle réunit tous les contrôleurs des pays membres de l’ASECNA (Agence de sécurité nationale de l’aviation civile) sous le thème : ” Contrôle de la circulation aérienne et performance en gestion de trafic aérien”.



Il s’agira pendant trois jours de plancher sur les problématiques de la performance dans le contrôle aérien au Togo, les impacts sur le niveau de la sécurité aérienne sur l’étendue des plus de 16 millions de Km² d’espace.

La qualité de gestion de service étant un souci permanent des autorités, il s’agit de mettre à la disposition de cette fédération, des moyens matériels idoines pour renforcer le système de fonctionnement en termes de service de contrôle.

Il sera également question au cours de ces travaux de faire le bilan des quatre années et restructurer le système.

Le renforcement des programmes de formation, la vulgarisation des notions de ‘culture juste’ et la définition d’un plan de résorption du déficit en contrôleur aérien à horizon 2020, feront l’objet de réflexion durant les 72 heures.

Le Président de la FACCA, M. Tchanda, s’estime satisfait du niveau de performance déjà réalisée en termes de qualité de service et de sécurité.

‘L’aérogare de Lomé est un véritable hub pour l’Afrique tout entière’, a-t-il dit.

Table_ronde_FACCA

Le ministre des Infrastructures et des Transports, Ninsao Gnofam présent à l’ouverture des travaux, a pour sa part salué les efforts de la confédération en les conviant à prendre des décisions qui permettent de rassurer davantage des passagers, les transporteurs en termes de sécurité et de sûreté.



Ad Carte Fidelyo

72e synode de l’EEPT

Onchocercose : prévalence presque nulle, mais …