Un homme de 28 ans a comparu mercredi devant le tribunal correctionnel d’Orléans pour des faits de violences conjugales commises sur ses trois compagnes.

Burkina-Faso : grosse polémique après la rencontre entre Eudoxie Yao et le président Sakandé

Ces trois jeunes femmes, dont 2 ont été ses épouses, ont été victimes de ce bourreau entre juin 2017 et juillet 2018. Elles ont vécu un véritable calvaire : coups, gifles, insultes, crachats et tentatives d’étranglement.

À peine embauchés par Chronopost, 2 livreurs disparaissent avec plus de 655 millions de FCFA de marchandises

Suite à un coup-de-poing à l’œil, l’une d’elles a dû subir une intervention chirurgicale. Il décidait à leur place leur tenue vestimentaire et leurs fréquentations. À l’une d’elles, il a déclaré un jour : « La femme, ça ferme sa gueule et ça obéit !»

Pour avoir détruit les fétiches du village, un pasteur et 2 fidèles condamnés par un tribunal

Quant à sa seconde épouse, dont le visage et le corps ont été un jour retrouvé couvert d’hématomes, il a expliqué avec aplomb qu’« elle est tombée d’une échelle ».

La troisième et actuelle compagne est revenue sur ses déclarations et a affirmé au Tribunal n’avoir jamais été frappée. Le prévenu a été condamné hier à trois ans de prison ferme. À l’énoncé du verdict, sa compagne a fondu en larmes.

Avec BENIN 24 TV