La Sénégalaise Fatma Samoura, déléguée générale de la Fifa, vient de demander par écrit aux 54 présidents des fédérations africaines de confier à la Fifa la commercialisation des droits des éliminatoires africaines des deux prochaines coupes du monde (2022 et 2026).

Les présidents des fédérations devront répondre avant le mercredi 21 août



Le courrier de Fatma suscite des réactions contrastées en Afrique. C’est une lettre officielle, avec un en-tête de la Fifa, signée, Fatma Samoura en sa qualité de secrétaire générale de la Fédération internationale du football. Elle évoque le souhait des 54 fédérations africaines de centraliser les droits de diffusion des éliminatoires pour les deux prochaines Coupes du monde. Fatma Samoura leur propose de donner par écrit un « mandat irrévocable » à la Fifa pour commercialiser ces droits.

Lire aussi : Soudan : connu, le nouveau Premier ministre sera confirmé le 20 août

Dans la lettre, la déléguée générale de la Fifa laisse entendre que ce processus pourrait leur garantir un montant qui équivaut au double de ce qu’elles avaient reçu pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Par ailleurs, il s’engage à leur verser la totalité des sommes récoltées après déduction des seuls frais engagés. Les présidents des 54 fédérations devraient retourner le formulaire signé ce mercredi 21 août.

Le délai, très serré et le fait que Fatma Samoura écrive aux présidents des fédérations avec un papier en tête de la Fifa sans la moindre référence à la Confédération africaine présidée par Ahmad, accentue l’impression que la Fifa a bien mis sous tutelle la CAF. Cette démarche ne fait pas l’unanimité dans le monde du football. Mais en Afrique certains sont favorables à l’idée de voir la Fifa gérer les droits des éliminatoires de la Coupe du monde.

Lire aussi : France : les femmes africaines de chambre se révoltent

En s’engageant dans la voie d’une négociation centralisée, les fédérations africaines espèrent des revenus plus importants et mieux distribués, échappant également aux généreuses commissions qu’elles doivent verser à ‘Lagardère Sports’ dans les autres compétitions, dont la CAN.

Lire aussi : Russie : 23 blessés suite à l’atterrissage d’un Airbus dans un champ de maïs

Le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 en Afrique est prévu pour début septembre, et la phase de poules qui réunira les plus grandes équipes démarre en mars prochain. Il faut donc mettre très vite le produit sur le marché quitte à donner ce sentiment d’avancer en terrain conquis.