La folie des mots gagne les plus petits

Vue partielle des jeunes élèves participants à la Dictéfolie
Vue partielle des jeunes élèves participants à la Dictéfolie

Ils sont en tout 15 jeunes élèves des classes de CM1 et CM2 des écoles de Lomé et ses quartiers périphériques à participer, ce samedi 27 mai 2017, à la 1ère édition de ”La Dictéefolie”. Elle s’est déroulée dans l’enceinte de l’École supérieure de gestion, d’informatique et des sciences, (Esgis) d’Avedji.

Ce concours, initiative du Rotary Club Lomé Azur, en partenariat avec les différents clubs de Rotary, Lomé Doyen, Lomé Cocotier et Lomé Lumière a pour but de promouvoir l’éducation et la culture de l’excellence, en permettant à ces meilleurs élèves, de défendre les couleurs de leurs écoles respectives.

Dictée simple, dictée à fautes et jeux de lettres sont les épreuves auxquelles ont été soumis ces jeunes élèves.

À l’issue de toutes ces épreuves, c’est le plus jeune participant, Kudawoo Eli, âgé de 9 ans, en classe de CM1 à l’École privée laïque Nelson Mandela qui a su tirer son épingle du jeu et arriver en tête. Il nous livre son secret: “Pour parvenir à ce résultat, je lis tous les livres qui me tombent sous la main, et j’apprends avec assiduité mes leçons de grammaire, conjugaison et orthographe”.

Au milieu, Kudawoo Eli, lauréat du concours Dictéefolie 2017
Au milieu, Kudawoo Eli, lauréat du concours Dictéefolie 2017

“Nous avons décidé d’organiser ce concours parce que nous avons constaté que de plus en plus de jeunes n’arrivent plus à lire. Et cela se sent tant dans leur expression que dans les écrits qu’ils produisent. Il sont plutôt absorbés par la télé, les jeux vidéos et autres, abandonnant ainsi la lecture. ” a confié le Président du comité d’organisation et Président du Rotary Club Lomé Azur, M. Michel Hoffer.

“Le choix a été porté sur les enfants des écoles primaires parce qu’ils ne sont pas encore atteints par la “vermine” puisqu’ils n’utilisent pas encore les portables. Nous espérons donc que s’ils prennent les bonnes habitudes maintenant, ils pourront les conserver pour plus tard”. a-t-il poursuivi.

Afin de les encourager pour leurs efforts dans l’apprentissage de la langue française, les lots remportés par les participants sont essentiellement composés de nouvelles offertes par les Éditions Awoudy, des arts de conjuguer entre autres.

Notons que le Rotary Club est une association de professionnels qui œuvre pour apporter des solutions aux problèmes de la société à travers divers projets mis en oeuvre dans divers domaines. Dans la logique de l’éducation scolaire et de l’alphabétisation, la prochaine étape sera avec les portefaix du grand marché d’Adawlato, a laissé entendre le Président du Rotary Club Lomé Azur.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Meghan Markle : cette scène de se3e qui lui a posé un cas de conscience