Dans le cadre de son partenariat avec le Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, la Fondation Ecobank fait un don de 750.000 Dollars US au ministère mozambicain de la Santé pour aider à combattre le paludisme dans le pays.

Cette contribution financière viendra en appui à la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées aux populations et permettra d’effectuer des dépistages et de fournir des traitements.

Pour Julie Essiam, Directrice Générale de la Fondation Ecobank, le Mozambique a fait des progrès remarquables dans la lutte contre le paludisme. A travers cette contribution, dit-elle, nous accompagnons le Gouvernement dans sa détermination à faire du Mozambique un pays sans paludisme. Nous sommes en train d’améliorer la qualité de vie des enfants, des familles et des communautés entières.

A l’occasion du renouvellement de son partenariat de trois ans avec le Fonds Mondial en Septembre 2016, la Fondation Ecobank s’est engagée à allouer 750.000 Dollars US pour faciliter la lutte contre le paludisme dans un pays Africain.

Ces fonds ont été multipliés par le biais du mécanisme de complémentarité du DFID (Département du Gouvernement Britannique pour le Développement International) dont le principe est d’octroyer 2USD pour chaque 1USD accordé en subvention par les donateurs privés.

Ainsi, à travers ce partenariat public-privé négocié par le Fonds Mondial, la contribution de la Fondation Ecobank s’élève à 2,25 millions de Dollar US au profit du programme gouvernemental au Mozambique.

La Rédaction