in ,

La Fondation Hussein Metairek favorise l’accès à l’eau potable dans le Kpendjal-Ouest

Dans le souci constant d’améliorer le quotidien des couches défavorisées et vulnérables au Togo, la Fondation Hussein Metairek ne cesse de multiplier des actions sur le terrain.

Le samedi 11 juillet 2020, elle a officiellement fait don de forage aux villages BiagouBiatchagou et Napelekangue situés au Nord du Togo dans la préfecture de Kpendjal-Ouest.

 

Inauguration du forage hydraulique à motricité humaine

Avec l’appui financier du Groupe Dodo Cosmetics, la Fondation Hussein Metairek a réalisé le forage estimé à plus de 6 millions de francs CFA aux populations de la région des savanes. La construction de ce forage s’inscrit dans le cadre du projet d’approvisionnement en eau potable piloté par ladite fondation.

Pour Mme Kouassi Laurène, directrice exécutive de la Fondation Hussein Metairek, la réalisation de ce forage rentre dans la logique des actions visant à procurer du bien-être aux populations et améliorer leurs conditions de vie. « Je suis persuadée que ce forage va améliorer la santé de nos parents, mais aussi augmenter la productivité agricole. Désormais, c’est à vous chère population qu’il appartient de faire fonctionner cette installation en y consacrant tous les soins et les moyens indispensables à son entretien », a-t-elle souligné lors de la cérémonie d’inauguration.

Mme Kouassi Laurène, directrice exécutive de la Fondation Hussein Metairek

Dans un contexte où le besoin en eau potable demeure omniprésent en Afrique avec une situation beaucoup plus critique dans les zones reculées au Togo, ce joyau, selon le député Yembabe Bonsa, originaire de la localité, constitue une solution durable pour les populations bénéficiaires.

Mme Kouassi Laurène,

Le préfet de la préfecture de Kpendjal-OuestGnanta Atchartchao, pour sa part, a remercié les donateurs pour leur initiative “noble et bénéfique” à l’endroit des populations et a invité les bénéficiaires à bien prendre soin du forage pour en tirer profit aussi longtemps que possible.

M. LARE Yendoumame, Chef du village de Biatchagou

Les populations n’ont pas manqué d’exprimer leur profonde gratitude à la Fondation Hussein Metairek pour ce don qui vient les décharger du fardeau quotidien dans la quête de l’eau dans le milieu et ont promis une gestion efficiente du joyau afin qu’il soit pérenne. « Vous n’imaginez pas à quel point cette action vient mettre fin à notre calvaire et améliorer nos pratiques d’hygiène », a déclaré joyeusement Mme Tandjome K. l’une des bénéficiaires de l’ouvrage.

La Fondation a, par ailleurs, procédé à la distribution de deux cents bavettes et deux cents flacons de gels-mains désinfectants tout en exhortant les populations à observer les mesures barrières pour éviter la propagation de la Covid-19.

Une habitante de la localité bénéficiaire

Mis à part les forages dont ont bénéficié les localités, la Fondation Hussein Metairek réhabilite des écoles et hôpitaux dans les milieux reculés du territoire togolais, et fait des actions caritatives en faveur des orphelins, veufs, veuves, enfants de rue, et personnes en situation de handicap.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Une Afro-Américaine marque l’histoire en devenant pilote de chasse au sein de l’US Navy (photos)

Kylian Mbappé réagit à la mort du frère de Serge Aurier