La France appelle ses ressortissants à quitter l’Éthiopie «sans délai»

La France a appelé ce mardi 23 novembre ses ressortissants à quitter «sans délai» l’Éthiopie, où des combats se rapprochent de la capitale après plus d’une année de guerre entre forces gouvernementales et rebelles dans le nord du pays.

«Tous les ressortissants français sont formellement appelés à quitter le pays sans délai», affirme l’ambassade de France à Addis Abeba dans un courriel envoyé aux membres de la communauté française.

L’ambassade, qui dit prendre cette décision au vu de «l’évolution de la situation militaire», ajoute prévoir de faciliter le départ des ressortissants sur des vols commerciaux en réservant des sièges et «si nécessaire» d’affréter un vol charter.

Avant la France, plusieurs pays dont le Royaume-Uni et les États-Unis ont exhorté leurs citoyens à quitter le pays.

Ces derniers ont également évacué leur personnel non essentiel. Un responsable de l’ambassade a déclaré à l’AFP que des départs «volontaires» du personnel pourraient avoir lieu, notamment parmi les familles.

Plus d'articles
Congrès de la FTF reporté: préalables nécessaires