>

« La France l’a accueilli… Quand on aime autant le pognon que lui… », Patrice Evra se fait détruire

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

« Si je pouvais revenir en arrière, je choisirais de représenter mon pays natal, le Sénégal, au lieu de la France. Quand j’étais jeune, mes parents m’ont donné la chance de choisir mon équipe nationale et parce que j’ai grandi en France, j’ai choisi la France.

Mais j’ai compris plus tard que choisir mon propre pays est devenu politique. L’une des leçons douloureuses que j’ai apprises avec ce choix est que lorsque vous jouez bien et que vous gagnez, vous êtes Français ; quand l’équipe perd, vous êtes considéré comme Sénégalais ».

Ces récents propos de Patrice Evra continuent de faire couler beaucoup d’encre et mis en rogne beaucoup de personnes. Les réactions continuer, cas de Pierre Ménès qui ne s’est pas gêné pour dire ce qu’il pense de l’homme.

« Bien sûr, quand on aime autant le pognon que lui, on veut jouer pour le Sénégal plutôt que la France, bien sûr… Tout le monde sait ce que je pense humainement de Patrice Evra. Je ne parle pas du joueur, je parle de l’homme, je ne vais pas en rajouter. Le masque tombe », a-t-il lancé dans une vidéo sur sa chaîne Youtube Pierrot le Foot.

Pour rappel, avant lui, Eric Zemmour n’avait pas ménagé l’ancien footballeur, le traitant d’imbécile : « la France l’a accueilli, l’a formé, l’a soutenu, l’a enrichi, l’a acclamé. Elle a simplement oublié de le rendre français. »

2021 © L-FRII MEDIA