La France légalise la fécondation in vitro pour les lesbiennes et femmes célibataires

La Chambre basse du Parlement français a voté le mardi 29 juin dernier en faveur d’une loi qui permettra aux femmes célibataires et aux lesbiennes d’accéder à la procréation médicalement assistée.

Le vote de cette loi de bioéthique de grande envergure, présentée par le gouvernement du président français Emmanuel Macron, était très attendu par les groupes de défense des droits de la communauté LGBT, qui avaient fait pression en faveur de cette mesure de reproduction depuis que la France a légalisé le mariage homosexuel en 2013.

Lors du vote, 326 membres de la Chambre basse du Parlement français ont voté en faveur de cette loi, tandis que 115 autres membres ont voté contre.

La nouvelle loi élargira l’accès aux traitements de fertilité tels que l’insémination artificielle et la fécondation in vitro (FIV), qui sont actuellement réservés aux couples hétérosexuels stériles.

En France, les soins de fertilité sont gratuits et une fois la loi votée, cela couvrira également les couples de lesbiennes et les femmes célibataires.

Ce vote marque la fin d’un long débat de deux ans au parlement. La majorité conservatrice au Sénat a rejeté à plusieurs reprises la mesure, mais la chambre basse du parlement, où le parti centriste du président Macron a la majorité, a le dernier mot.

Avec Voi


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
« Drogba, arrête de dire que tu… Ne fais pas la pleureuse et retourne en… »