Tanko Timati

La HAAC veut réunir ses pairs de la CEDEAO1La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) du Togo et le Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Faso ont signé ce 29 juin à Lomé, une convention pour unir leurs efforts afin de bien mener leur mission.

Par cette convention la HAAC et le CSC s’engagent à renforcer leur concertation, les capacités de leurs personnels respectifs, échanger les rapports et plans d’action annuel et enfin, mettre en place des systèmes fiables de documentation, de collecte de traitements et de diffusion de l’information.

« La HAAC se félicite du succès du Conseil supérieur de la communication du Faso, dans la régulation des médias particulièrement avec les récents événements sociopolitiques, qu’a connu le Burkina Faso. Une période qui s’est achevée par des élections unanimement saluées par la communauté internationale » a indiqué Pitang Tchalla, Président de la HAAC.

« Cette expertise doit être capitalisée par toutes les instances de régulation de notre sous-région ouest africaine. La HAAC se propose ainsi de réunir incessamment tous les pairs de la CEDEAO ici au Togo », a-t-il ajouté.