>

« La jeune génération s’égare» : TikTok officiellement interdit dans ce pays

Crédit photo : rollingstone

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le gouvernement des talibans a ordonné ce jeudi 21 avril l’interdiction en Afghanistan de l’app TikTok et du jeu vidéo «PlayerUnknown’s Battlegrounds» («PUBG»), accusés de dévoyer la jeunesse.

Les deux apps mobiles sont particulièrement populaires auprès des jeunes Afghans, qui n’ont plus guère d’autres moyens de se divertir depuis le retour au pouvoir en août des islamistes. Ceux-ci ont depuis interdit la musique et les séries télévisées étrangères ou incluant des femmes.

«Contenus immoraux»

«La jeune génération s’égare» avec ces applications, a justifié dans un communiqué le gouvernement, ajoutant que le ministère des Télécommunications avait reçu l’ordre de mettre en application l’interdiction.

Il a aussi demandé au ministère de s’assurer que les chaînes de télévision arrêtent de diffuser des «contenus immoraux», même si celles-ci se limitent désormais essentiellement aux informations et à des émissions religieuses.

Depuis leur prise du pouvoir, les talibans ont progressivement balayé 20 années de liberté conquise par les Afghans, en particulier les femmes, depuis la fin de leur premier régime (1996-2001).

Malgré leurs promesses de se montrer plus souples cette fois-ci, ils ont maintenu fermées pour les filles les écoles secondaires, ont exclu les Afghanes de nombreux emplois publics, ont contrôlé leur façon de s’habiller, et leur ont interdit de voyager à l’étranger ou sur une longue distance dans le pays sans être accompagnées d’un membre masculin de leur famille.