« La jeunesse, c’est le capital et investir en ce capital humain est très important », M. Abdel-Ilah Moutaoukil, Directeur administratif et financier de Moov-Togo

Abdel-Ilah Moutaoukil, Directeur administratif et financier de Moov-Togo

En marge des Journées de Promotion du Civisme Fiscal tenues fin janvier à Lomé, l’Office Togolais des Recettes (OTR) a primé une centaine d’entreprises basées au Togo, pour leur civisme fiscal. Une action pour encourager ces dernières et appeler par la même occasion les autres à emboîter le pas de ces ‘gros contributeurs’ parmi lesquels on retrouve Atlantique Télécom Togo (Moov-Togo).

Dans une interview accordée à LFRII L’ENTREPRENANT (www.l-frii.com), M. Abdel-Ilah Moutaoukil, Directeur Administratif et Financier de Moov-Togo, est revenu sur quelques questions liées à la fiscalité au Togo, ses appréciations sur cette distinction reçue par sa société et les actions de Moov-Togo en faveur de la société togolaise.

LFRII L’ENTREPRENANT (www.l-frii.com) : M. Abdel-Ilah Moutaoukil, vous venez de recevoir une distinction de l’OTR pour votre civisme fiscal. Quels sont vos sentiments après cette reconnaissance de contributeur reconnu par l’Office Togolais des Recettes ?

Abdel-Ilah Moutaoukil: « Je pense que cette distinction est très importante pour Moov-Togo, et ce,  pour plusieurs raisons. Déjà, figurer parmi les meilleurs contribuables au Togo est un honneur pour nous. Cela vient confirmer une fois encore la contribution de Moov au développement du Togo à travers la génération de recettes pour l’Etat. La qualité de la collaboration avec l’administration fiscale a contribué également à cette distinction.

Nous estimons que Moov-Togo a une responsabilité sociale et sociétale. La création de valeur va dans tous les sens des parties prenantes à savoir le Gouvernement, la société civile, les clients, le personnel, les actionnaires, etc.

C’est dire aussi que Moov en tant qu’entreprise citoyenne est un bon contribuable qui ne cesse d’investir pour  développer l’infrastructure réseau afin d’offrir de meilleurs services aux clients. »

 Quel avis avez-vous sur le paiement des taxes et impôts ?

Payer ses impôts est une obligation citoyenne. Nous savons tous que tout pays a besoin de recettes fiscales pour développer ses infrastructures et assurer les services publics. Moov-Togo a toujours veillé sur le respect de la réglementation fiscale. Nous avons toujours été présents, collaboratifs et réactifs vis-à-vis de l’administration fiscale.

Pensez-vous que l’administration fiscale togolaise vous inflige trop de charges ?

Pour certains impôts, les textes sont clairs. Pour d’autres, la réglementation en vigueur doit être améliorée. C’est surtout la clarté des textes réglementaires qui est remise en cause aujourd’hui et je pense que l’administration fiscale est consciente  de la situation. Pour encourager les investisseurs et améliorer le climat des affaires, l’administration  doit garantir la justice et la flexibilité fiscales.

 Vous êtes passé il y a quelques mois au 3.75 G. Quels retours avez-vous de vos clients et partenaires ?

Je peux affirmer aujourd’hui que Moov-Togo est bien positionnée sur l’internet 3G. Et c’est très important parce que nous ne cessons de faire des efforts sur les plans technique et commercial pour offrir une meilleure qualité de service aux clients.

En 2016 et 2017, nous avons beaucoup œuvré pour renforcer notre présence et développer des avantages concurrentiels liés à notre activité. Je suis convaincu que nos clients sont satisfaits de notre qualité de service, mais pour nous, cela n’empêche que la qualité de nos prestations fasse l’objet d’une amélioration continue. 

 

Cérémonie de remise de la distinction

Outre le civisme fiscal, vous êtes aussi très présents dans le social. Dites-nous vos projets à venir à l’endroit des couches défavorisées ?

Il y a plusieurs volets qui se réfèrent à nos actions humanitaires. Il y avait déjà une action qui a été initiée en Octobre dernier. Cela concerne l’hôpital psychiatrique de Zébé. Il y’avait des dons en vivres et non-vivres qui ont été faits et également le financement pour achever la construction de l’extension de l’hôpital. Le 27 janvier dernier, nous étions à Notsè aux côtés des enfants nécessiteux de l’Ecole Orphelinat ‘Soleil des Nations’. Nous avions saisi l’occasion pour mener une action citoyenne qui vise à accompagner ledit orphelinat. Il y a aussi d’autres actions citoyennes que Moov-Togo mène régulièrement pour accompagner la population togolaise.

L’accompagnement du programme WEENA n’est pas à passer sous silence. C’est un programme ambitieux qui regroupe des femmes togolaises et que Moov-Togo se fait l’honneur d’accompagner pour la réalisation de petits projets générateurs de revenus.

Pour cette année 2018, nous avons un programme très ambitieux. Nous allons continuer nos efforts pour démontrer encore une fois le caractère citoyen de notre société.

Nous considérons que c’est très primordial qu’en dehors du business, il y ait aussi une option citoyenne et humaine qu’il faut donner à la Société.

 Votre mot de fin

Nous sommes persuadés qu’après cette distinction liée au civisme fiscal, il y aura d’autres défis qui se présenteront pour 2018 et nous en sommes conscients. Nous devons donc œuvrer pour les relever, et ce, en se distinguant sur le marché en termes de qualité de service, d’infrastructure réseau, d’action sociale, de civisme fiscal et bien d’autres.

Le Togo est un beau pays avec beaucoup de potentiel et le potentiel d’un pays comme nous le savons tous, c’est principalement la jeunesse. Moov-Togo dans sa politique, s’intéresse beaucoup aux jeunes et a le plaisir d’accompagner ces derniers sur un ensemble de projets. Je suis convaincu que les compétences togolaises n’ont rien à envier aux autres pays.

Le Togo a toutes les qualités requises pour aller de l’avant et pour se développer avec le concours de notre entreprise et bien d’autres. La jeunesse, c’est le capital et investir en ce capital humain est très important. Nous espérons plus encore en un avenir meilleur pour le Togo et pour les jeunes.

Je vous remercie !

Plus d'articles
Grand Corps Malade : un nouveau record avec son album “Mesdames”