in

La qualité de sommeil varie d’une classe sociale à une autre, selon une étude

Pour avoir une bonne qualité de sommeil, essentiel pour être en bonne santé, mieux vaut être riche. Telle est la conclusion d’une étude relayée le mardi 28 juillet par CNN et selon laquelle les riches dorment mieux que les autres. Pour parvenir à cette conclusion, les centres de santé américains ont analysé les données de près de 140 000 adultes entre 2011 et 2014. En observant les résultats, ils ont constaté que plus une personne gagnait d’argent et plus elle avait de chances de se reposer efficacement pendant une nuit complète.

Un client âgé d’un restaurant lègue 28 millions de fcfa et une voiture à sa serveuse préférée

 

Dans le détail, parmi les adultes interrogés, seulement 55% des personnes vivant sous le seuil de pauvreté ont dormi de sept à huit heures par nuit. Pour les adultes dépassant de 400% le seuil de pauvreté, ce nombre est passé à 66,6%. Si cette étude observe cette différence, elle n’a pas déterminé avec précision l’écart de la qualité de sommeil entre les riches et les pauvres. Cité par CNN, le Dr Neil Kline, médecin du sommeil à l’American Sleep Association, livre plusieurs pistes.

 

Coronavirus/Biélorussie : Le président, qui recommandait la vodka contre le Covid, contaminé

 

“Les personnes disposant de plus de ressources peuvent se permettre des maisons situées dans des endroits plus calmes – plus d’espace, moins de densité de population et une meilleure insonorisation”. Et d’ajouter : “Les personnes disposant de plus de ressources peuvent également se permettre davantage de soins de santé en cas de troubles du sommeil”. De plus, peut-être que le sommeil des personnes plus pauvres est également parasité par davantage de stress.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Côte d’Ivoire : voici le mode opératoire d’un groupe de fraudeurs au Bac arrêté par la police

Héritage de Johnny Hallyday : la raison pour laquelle David a renoncé à tout