La qualité des soins au couple mère-enfant au cœur des 4es journées scientifiques de la SGOT

Les bonnes pratiques pour améliorer la qualité des soins maternels et néonataux. C’est autour de cette thématique que se sont tenues, cette fin de semaine à Lomé, les 4es journées scientifiques de la Société des gynécologues-obstétriciens du Togo (Sgot).

Soins, couple, mère-enfant, journées scientifiques, SGOT, Société des gynécologues-obstétriciens du Togo, Sgot, Dr Moïse Fiadjoe, Président, journées scientifiques, Dr Amadotor Sénam Kossi, Président, La thématique est d’actualité. Les taux de mortalité maternelle et néonatale restent encore élevés dans le pays.

Il s’agit d’amener ces spécialistes en santé  sexuelle et de reproduction à se mettre à l’heure des nouvelles recommandations de l’OMS en ce qui concerne la conduite des consultations prénatales, des accouchements et des suites de couche en vue de redynamiser la qualité des soins administrés au couple mère-enfant au Togo.

Sur les deux jours, une douzaine de communications, de cas pratiques et de ‘best pratices’ ont été au centre des échanges.

‘Nous repartons satisfaits d’avoir ces recommandations que nous allons mettre en pratique dans nos différentes structures’, s’est réjoui Dr Moïse Fiadjoe, Président du comité d’organisation des journées scientifiques.

Il est à noter qu’à l’issue des travaux, une assemblée générale élective a permis de reconduire à la tête de la Sgot, le Président sortant, Dr Amadotor Sénam Kossi, pour un mandat de deux (2) ans.

Plus d'articles
Trump mouche un journaliste qui lui demande s’il regrette tous ses “mensonges”