in ,

La réaction sèche de Paris suite aux sanctions US contre la CPI

Après la réaction de l’Union européenne suite aux récentes sanctions américaines visant la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), c’est la France qui vient de se prononcer sur ces mesures.

Ces sanctions constituent une attaque grave contre cette instance et remettent en cause l’indépendance de la justice, a déclaré Jean-Yves Le Drian. 

Sanctions américaines contre Fatou Bensouda : L’UE dit soutenir la CPI

« Les mesures annoncées le 2 septembre représentent une attaque grave contre la Cour et les États parties au Statut de Rome et, au-delà, une remise en cause du multilatéralisme et de l’indépendance de la justice », a estimé Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.

Pour rappel, le secrétaire d’État Mike Pompeo a annoncé le mercredi 2 septembre 2020 que les États-Unis vont sanctionner la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, « à cause de ses enquêtes répétées sur des citoyens américains » .



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bénin : pour des refus de pièces de monnaie lisses et billets de banque froissés ; de lourdes sanctions annoncées

Equipe de France / Didier Deschamps : Rabiot vide son sac