La société civile togolaise a de la matière à revendre

La société civile togolaise a de la matière à revendreQuatre organisations de la société civile (OSC) togolaise représentent notre pays au sein du Conseil économique, social et culturel (ECOSOC) de l’Union africaine depuis décembre 2014 à l’issue de la deuxième assemblée générale de l’organisation.

Une plateforme d’OSC mise en place par l’UA, qui vise à accompagner les gouvernants en soutenant les politiques et programmes qui favorisent la paix, la sécurité, la stabilité et l’intégration au sein du continent.

Les responsables de ces organisations que sont Aimes Afrique, REPAOC, PASYD et CACIT se sont présentés à la presse ce mardi 25 août au cours d’une conférence de presse à Lomé pour partager avec ces professionnels, les grands axes de l’agenda 2063, qui vise à faire de l’Afrique un continent émergent.

« L’agenda 2063 présente toutes les aspirations des Africains de toutes les franges de la société et de la diaspora réaffirmées à travers la vision de l’Union africaine. Construire une Afrique intégrée, prospère et en paix. Une Afrique dirigée et gérée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale. Une Afrique prospère fondée sur une croissance inclusive et un développement durable. », a déclaré Komlavi Roméo Togbé, membre du CACIT

« Un continent intégré, politiquement uni et reposant sur les idées de panafricanisme. Une Afrique de bonne gouvernance, de respect des droits de l’homme, de la justice, et de l’Etat de droit. Une Afrique pacifique et sûre. Une Afrique ayant une identité, des valeurs et une éthique culturelle propre. Une Afrique dont le développement est axé sur les personnes, s’appuyant sur le potentiel qu’offrent les jeunes et les femmes et une Afrique en tant qu’acteur influent sur la scène mondiale.», a-t-il poursuivi.

Mais, les représentants du Togo à cette assemblée, « ne sauront remplir cette mission sans la participation de tout un chacun des citoyens togolais. C’est pourquoi nous lançons un appel pressant aux autorités à nous accompagner dans nos diverses initiatives et à se rendre disponibles à apporter leurs expertises pour qu’ensemble, nous puissions voir la vision contenue dans l’agenda s’accomplir pour le bien de notre Afrique. », a-t-il ajouté.

Plus d'articles
Togo : Adébayor partage sa leçon de vie avec ses fans