La tradition, pour la prévention des catastrophes

Ministre André Johnson
Ministre André Johnson

3,8 millions de dollars USD soit 2 milliards 150 millions de Francs CFA, c’est la valeur du chèque remis officiellement par la Représentante résidente de la Banque Mondiale au Togo, Mme Joëlle Businger, au Gouvernement togolais, ce vendredi 16 octobre à Kara.

Un montant destiné à l’exécution de 68 projets pilotés par des communautés à la base sur toute l’étendue du territoire national.

Une remise effectuée au cours de la cérémonie de lancement des activités de la célébration en différée de la Journée Internationale de prévention des catastrophes naturelles, au Palais des Congrès de Kara. Cette cérémonie a été présidée par le Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, M. André Johnson ; avec à ses côtés, son collègue de la sécurité et de la protection civile, Colonel Yark Damehame.

Instituée sur le deuxième mercredi d’octobre, cette édition est placée sous le thème, ‘Connaissance et pratique traditionnelles autochtones et locales de réduction des risques de catastrophe’.

Un thème qui se justifie par le constat selon lequel, certaines pratiques traditionnelles permettent de réduire les risques de catastrophes et inciter dès lors tous les acteurs à fédérer les atouts locaux dans la prévention dans les communautés.

À en croire le Ministre Yark Damehame, il importe de reconsidérer ces pratiques traditionnelles.

Et pour son collègue, une occasion pour rappeler les conséquences des catastrophes dans les communautés avant de témoigner la reconnaissance du Gouvernement aux partenaires techniques et financiers du Togo  pour les appuis multiformes qu’ils apportent.

Odette Kalyèmba, Correspondante à Kara

Plus d'articles
Prélim. Coupe CAF : Mauvaise opération de Maranatha FC à Kégué face au Djoliba AC