“La victoire de la honte” ; le rappeur Alonzo interpelle Samuel Eto’o sur le fiasco de la CAN

Sans surprise, le Cameroun s’est qualifié pour les quarts de finale de la CAN. Les Lions Indomptables ont dominé les Comores (2-1) grâce aux buts de Toko Ekambi (29e) et d’Aboubakar (70e), opposés à un gardien inhabituel, le latéral Alhadhur.

Malgré une grande possession et sa supériorité numérique depuis la 7e minute, le Cameroun n’a pas brillé, mais s’impose grâce à Toko Ekambi et Aboubakar. A l’image de son ”gardien” Alhadhur, les Comores ont été héroïques et quittent la CAN la tête haute.

Ce match n’a vraiment pas été comme les autres. Il y a bien entendu eu cette affaire de gardien, mais aussi des conditions étranges de préparation pour la sélection comorienne. En plus d’avoir été défavorisés par le protocole du Covid, les joueurs ont été obligés de se préparer dans le bus qui les accompagnait au stade de Yaoundé.

En plus de cela, une bousculade mortelle s’est produite à l’entrée du stade d’Olembé de Yaoundé, avant ce huitième de finale de la CAN. Selon le rapport du ministère de la Santé que s’est procuré l’AFP, le dernier bilan fait état de huit morts et d’une cinquantaine de blessés. 

Entre scandales d’arbitrage, pelouses désastreuses, conditions compliquées pour plusieurs sélections au Cameroun, cette Coupe d’Afrique des Nations enchaînent les scandales.

Pour beaucoup d’amoureux du Football, ce match fut celui de trop, il y a eu tout ce que l’on a souligné auparavant, mais aussi le fait que l’arbitre de la rencontre ait empêché une ultime contre-attaque en sifflant la fin du match quelques secondes avant la fin ”normale” de celui-ci (il y avait eu 3 minutes de temps additionnels).

En voyant tout cela, le rappeur d’origine comorienne, Alonzo, ex-membre du groupe de Soprano, les Psy4 de la Rime, a lancé quelques messages et appels sur Instagram. 

Samuel Eto’o, ancienne légende du football camerounais et désormais président de la Fédération Camerounaise de Football a été visé. Il parle de ”victoire de la honte”, mais a toutefois félicité le courage des joueurs comoriens qui ont failli créer un exploit retentissant dans les conditions qu’on connaît.

Similaires