La vidéo d’une femme forcée d’accoucher seule dans une cellule de prison indigne le net

Les images de CCTV montrent le moment où une femme a été contrainte d’accoucher seule dans une cellule de prison “alors que les gardiens de la prison l’ignoraient“.

Lire aussi : Togo : WiLDAF-AO recrute (30 août 2019)

Diana Sanchez, 26 ans, est vue en train de se tordre de douleur et de crier alors qu’elle était allongée sur le dos “sur un banc dur et froid, à quelques pieds d’une toilette“.

Deux semaines auparavant, elle avait été enfermée dans une prison du comté de Denver pour vol d’identité. Elle a ensuite accouché le 31 juillet 2018 et a accouché sans aide.

Six heures avant l’accouchement de son fils Jordan, Sanchez a affirmé qu’elle avait dit aux gardes qu’elle allait avoir des travaux. Elle a allégué dans une plainte légale qu’elle avait dit “au moins huit fois” aux infirmières et aux détenus de la prison qu’elle subissait des contractions. Mais les fonctionnaires de la prison l’ont ignorée et elle a été laissée hurler de douleur pendant des heures sans aucune anesthésie.

Lire aussi : États-Unis : Le procès du présumé cerveau du 11 septembre fixé

Ce n’est qu’après sa naissance que l’on a aperçu un infirmier qui se tenait à l’extérieur de la cellule et qui surveillait l’intérieur de la cellule pour venir chercher le nouveau-né.

Mercredi, des avocats ont intenté une action en justice, affirmant que le personnel pénitentiaire était au courant que Sanchez allait accoucher et avait décidé de ne pas l’emmener à l’hôpital, car c’était “peu pratique”.

Plus d'articles
Togo Musique Juliano atteint une barre symbolique dans sa jeune carrière
Togo / Musique : Juliano atteint une barre symbolique dans sa jeune carrière