in ,

La visite surprise d’Emmanuel Macron au microbiologiste Didier Raoult

Emmanuel Macron s’est rendu jeudi 9 avril à Marseille pour rencontrer le microbiologiste Didier Raoult, patron de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, devenu célèbre dans le monde entier pour avoir promu l’hydroxychloroquine comme remède – controversé – au Covid-19.

Cette visite surprise n’avait pas été annoncée à la presse  et s’est effectuée sans journalistes.

Coronavirus : Trump et Macron veulent un sommet exceptionnel du Conseil de sécurité de l’ONU

Au cours de l’entretien, le professeur Raoult devait présenter à Emmanuel Macron les résultats de ses études qui montrent, selon lui, l’efficacité de l’hydroxychloroquine (dérivé de la chloroquine, un médicament contre le paludisme) dès l’apparition des premiers symptômes du coronavirus. Des résultats dont un certain nombre de médecins et de scientifiques mettent la portée en doute. Emmanuel Macron n’a jusqu’à présent pas pris position sur cette controverse, qui agite l’opinion et la classe politique. Mais, comme le ministre de la Santé, Olivier Véran, il s’est déjà entretenu avec le professeur Raoult depuis le début de la crise.

Le déplacement s’inscrit dans une série de consultations que mène le chef de l’Etat jeudi, avant les nouvelles décisions que doit annoncer Emmanuel Macron lundi. En toute fin de matinée, le président de la République s’est ainsi rendu au CHU du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), accompagné du professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique du Covid-19, afin d’y rencontrer les équipes hospitalo-universitaires impliquées dans la recherche clinique contre le coronavirus, a confirmé la présidence.

La France va investir 5 milliards d’euros en plus dans la recherche scientifique

Pour le directeur général adjoint de l’institut de sondage Ifop, Frédéric Dabi, la rencontre avec le professeur Raoult est “un acte fort” qui montre qu’Emmanuel Macron “consulte tout le monde” et pas seulement les membres du Conseil scientifique ou du Care. C’est à la fois “une manière de contrôler la parole de Didier Raoult parce qu’il ne pourra pas dire qu’il n’a pas été écouté” mais aussi “une formidable légitimation de ce chercheur” pourtant controversé, précise l’expert à l’AFP. Selon l’Elysée, il ne s’agit pas d’un signal d’adoubement du professeur Raoult, mais d’une démarche d’écoute des propositions venues des scientifiques.

Mercato Real Madrid les croustillantes manœuvres de Florentino Pérez pour recruter ses stars

Mercato Real Madrid : les croustillantes manœuvres de Florentino Pérez pour recruter ses stars

Barça : Lionel Messi tord le cou à la rumeur l’envoyant à l’Inter