La Zone de libre-échange continentale (Zlec) entrera en vigueur fin mai 2019

La 22ème ratification requise pour l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale (Zlec) vient d’être actée.

Et c’est Lamin Baali, représentant permanent de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) auprès de l’Union africaine (UA), avec le dépôt des instruments de ratification de l’accord, qui permet de lancer la création de ce gigantesque marché de 1,2 milliard d’habitants le 30 mai prochain, nous apprend JeuneAfrique.

Lire aussi : Réal Madrid : Luka Modric poussé vers la sortie par Zidane

Les experts de l’UA et les ministres africains du Commerce devront néanmoins se retrouver en juin à Kampala, en Ouganda, pour finaliser la mise en place des rouages de la Zlec. La rencontre permettra également aux chefs d’État et de gouvernement de l’UA de lancer sa phase opérationnelle, à l’occasion de leur sommet extraordinaire du 7 juillet.

Les défis de la Zlec sont nombreux et importants, notamment l’abaissement des droits de douane et la simplification des procédures aux frontières. L’objectif étant d’augmenter en dix ans les échanges intra-africains de 15% à 25% du commerce total du continent.

Plus d'articles
Emmanuel Macron : ce livre dans lequel il s’est réfugié après la mort de sa grand-mère