L’AFEMET veut des femmes aux rênes de leur propre développement

Photo de famille
Photo de famille

Une trentaine de femmes togolaises de professions diverses ont participé à une rencontre d’échanges et de réflexions sur les questions du leadership de la femme, ce mercredi 30 septembre à Lomé.

Cette rencontre a été initiée conjointement par le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation et l’Association des Femmes du Secteur Minier ou en Entreprise du Togo (AFEMET) dans le cadre des activités du Programme national du leadership professionnel des femmes togolaises.

Placée sous le thème ’Recherche du bien-être et affirmation de soi’, elle a été un cadre pour outiller les participantes afin de leur permettre d’être aux commandes de leur propre évolution professionnelle et épanouissement personnel en vue d’accroître les rendements de leurs organisations respectives.

Une initiative qui cadre avec l’objectif premier de ce programme qui se ‘veut la pierre angulaire de l’émergence d’une nouvelle génération de femmes cadres leaders, capables de capitaliser sur leurs compétences pour une plateforme accrue des institutions publiques comme privées’, a précisé sa coordonnatrice, Mme Claudine Otimi, dans son mot de bienvenue.

Dans son discours d’ouverture, la Ministre de l’Action Sociale, Mme Tchabinandi Kolani-Yentchare a réitéré l’entière volonté du gouvernement à appuyer ce programme, car, « (…) des études ont indiqué que les entreprises qui comptent beaucoup de femmes au sein de leurs postes de direction sont plus performantes.»

« Elles sont naturellement disposées à bien diriger, a-t-elle renchéri, et à travailler plus durement que leurs collègues hommes pour s’affirmer et se faire respecter. »

Dr Abalo ce mercredi
Dr Abalo ce mercredi

Pour Dr. Abalo Atafeinam, Présidente de l’AFEMET et animatrice principale de la rencontre, « (…) Le concept du bien-être étant relatif, il faudrait sortir du cadre du confort, du conditionnement et être beaucoup plus précis dans l’émission du message à autrui. Car ce qui est ‘’ma’’ norme ne l’est forcément pas pour l’autre. Ce n’est qu’ainsi que le monde irait mieux. »

Selon les propos de Mme d’Almeida, Secrétaire Générale de l’AFEMET et deuxième présentatrice du thème, « Une personne qui s’affirme croit en sa valeur, en ses idées et actions. Lorsque nous nous affirmons, notre langage, nos gestes et actes doivent être précis, simples et en harmonie avec nos sentiments, nos désirs et nos objectifs ».

L’innovation de cette rencontre, première du genre, sont les exercices de relaxation faits par toutes les participantes. Pour Mme Cynthia Gnassingbé, Secrétaire Générale de Togo Invest et “coach” en relaxation, « ces petits exercices de respiration peuvent être faits au bureau pour déstresser et pour libérer les vertèbres après une longue position assise ».

D’autres rencontres de ce type sont prévues les mois d’octobre et novembre prochains avec des thèmes variés pour l’amélioration des conditions de la femme et l’expression de son plein potentiel.

Firmine Mignanou

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Mort de George Floyd : l’acteur Omar Sy a manifesté à Los Angeles