C’est officiel ! M. Gervais Koffi Djondo a présenté ses Mémoires intitulés « L’Afrique d’abord » ce lundi 16 septembre 2019 à Lomé.

Lire aussi: La cote d’ivoire abritera le premier forum mondial « Investir dans le tourisme en Afrique »



Paru le 4 juillet 2019 aux éditions « Présence africaine », l’ouvrage « L’Afrique d’abord, Africa first » est un success story qui relate la vie d’un combattant du panafricanisme.

Ce parcours fait de M. Gervais Koffi Djondo, un leader expérimenté et un modèle pour la jeunesse africaine qui aspire à un meilleur avenir.

Exposition de l’œuvre ce lundi à Lomé

L’auteur entend partager avec son entourage et son public les pistes de solutions pour un développement de l’Afrique, en partant de son histoire personnelle, de son parcours et de sa vision sur l’initiative privée.

Lire aussi: CPI : des victimes saluent l’appel contre l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé

Dense et documenté, cet ouvrage vise à démontrer que le regroupement des États d’Afrique en entités plus grandes, allié au développement du commerce interafricain, favorise la réussite et suscite le respect.

Violences xénophobes en Afrique du Sud

A la question de savoir sa position sur les violences xénophobes en Afrique du Sud, M. Gervais Djondo affirme qu’il condamne avec fermeté cet acte indigne dont l’Afrique a été témoin ces derniers jours.

Table d’honneur à la conférence de presse ce lundi à Lomé

Nous sommes tous des Africains et nous ne pouvons pas nous comporter de cette manière si nous voulons bâtir une Afrique prospère, a laissé entendre le président du Groupe Ecobank et de la compagnie Asky.

De la question du Franc CFA

M. Gervais Djondo n’a pas caché sa position sur la question du Franc CFA. Aucun dirigeant africain n’a jusque-là montré clairement sa position sur le sujet, regrette M. Djondo.

On ne peut pas bâtir une Afrique prospère si on sait qu’il est très difficile de faire des transactions monétaires de l’Afrique centrale vers l’Afrique de l’Ouest. Nous devons nous battre pour relever ce défi si nous savons que nous sommes dans la même zone économique, a lancé M. Gervais Djondo.

Lire aussi: Emploi : voici les villes du monde qui recrutent le plus

M. Gervais Koffi Djondo incarne aujourd’hui la foi en l’Afrique, la foi immuable en l’effort de l’Africain qui ne devra son essor dans le grand monde globalisé de notre contemporanéité que sur le socle de son affirmation en tant que ce qu’il est : un africain fier, visionnaire et acharné à construire pour lui-même et la postérité un environnement dynamique et sûr qui fera la fierté des peuples comme l’Afrique entière est fière de Gervais Koffi Djondo.

M. Gervais Djondo

Notons que la préface de cet ouvrage est signée des plumes de Donald Kaberuka, président de la Banque Africaine de Développement (BAD) et d’Arnold Ekpe, Directeur Général d’Ecobank Transnational Incorporated (E.T.I.). Ces deux personnalités, des proches de la première heure de l’auteur, reviennent sur leur vécu aux côtés de cet homme de qui, encore à l’âge mûr, jaillit toujours des convictions restées vives, claires et intactes.

La jeunesse africaine est donc invitée à s’inspirer du riche parcours de M. Gervais Koffi Djondo pour construire l’Afrique de demain en pensant à « L’Afrique d’abord ».