L’Afrique fait ses premiers pas avec l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR)

Les réformes technologiques dans le monde du football gagnent l’Afrique. L’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) fera son entrée sur les terrains du continent au cours de la cinquième édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN-2018), Maroc 2018, qui s’ouvre ce samedi 13 janvier, et ce, jusqu’au 4 février prochain. Une compétition réservée aux joueurs africains évoluant sur le continent.

Ce dispositif est déjà expérimenté en compétition par la Fédération internationale (Fifa) et dans des championnats européens.

Pour la Confédération africaine de football (CAF), cette démarche s’inscrit dans une volonté affichée de se moderniser. Et de faire taire les critiques la visant sur l’arbitrage lors de ses différentes compétitions. La VAR fera ainsi son entrée dès les quarts de finale du CHAN.

16 équipes en lice

En tout, 16 équipes du continent réparties en quatre groupes s’affronteront sur les pelouses des stades de Casablanca, Marrakech, Tanger et Agadir.  Cette édition semble plus ouverte avec l’absence du tenant du titre, la République démocratique du Congo (RDC), et de grandes équipes comme l’Égypte et la Tunisie.

Pour ces joueurs locaux en compétition, ce tournoi est l’occasion de faire leurs preuves pour espérer gagner une place dans la sélection A ou être repérés par des recruteurs d’équipes du Vieux Continent.

Avec JeuneAfrique




Plus d'articles
Les 12 boursiers togolais qui prendront part à l’édition 2016 du Young african Leader Initiative (YALI) aux Etats-Unis, ont été présentés ce jeudi 09 juin à Lomé. Au programme, des stages de leadership, de constitution de réseaux et de développement des compétences, et le sommet présidentiel avec le Président Barack Obama