L’Allemagne suspend son traité d’extradition avec Hong Kong

Les grandes puissances continuent de manifester leurs désaccords avec la loi de la sécurité nationale que la Chine a imposé à Hong Kong.

L’Allemagne vient de se manifester à son tour ce vendredi 31 juillet 2020, en annonçant qu’elle suspend le traité d’extradition qui lie Berlin et Hong Kong.

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo désigné candidat de son parti

« Compte tenu des développements actuels, nous avons décidé de suspendre l’accord d’extradition avec Hong Kong », explique  le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Maas, dans un communiqué de presse.

Berlin demande ensuite à Pékin de respecter « ses obligations » découlant du droit international dont le droit à des élections libres et équitables que doivent jouir les habitants de Hong Kong.

Puissance économique mondiale : la France dégringole

En rappel, Pékin a reporté de façon unilatérale, l’élection législative Hongkongaise qui devrait se tenir en septembre.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Vers une lutte commune contre le trafic des personnes