L’ANPE et le CFMI s’unissent pour combattre le chômage et le sous-emploi des jeunes togolais

Une convention de partenariat entre l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) et le Centre de Formation aux Métiers de l’Industrie (CFMI) a été signée le jeudi dernier à Lomé. L’objectif de cette union est la promotion de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés du CFMI, par l’octroi de stages et d’emplois en entreprises.

Nous avons signé cette convention dans le but que ces jeunes qui ont passé 14 mois de formation pratique au CFMI, à la fin de leur parcours, trouvent une porte pour pouvoir entrer dans le monde du travail, a indiqué Jules Anani Gozo, directeur du CFMI.

C’est une occasion, à travers cette convention, pour les jeunes de démarrer leurs premières expériences dans les entreprises industrielles avec un accompagnement jusqu’à hauteur de 75% de leurs primes et salaires financés par l’Etat togolais à travers l’ANPE, a-t-il ajouté.

Pour le Directeur général de l’ANPE, Edmond Comlan Amoussou, l’idée, c’est de soutenir la question de l’insertion, mais aussi celle de l’orientation des jeunes vers ce centre. Si ça marche, les parents seront en confiance pour que les jeunes viennent dans les formations industrielles.

 

Avec Republiquetogolaise