Le bac 2015 et ses 40 voleurs

Le bac 2015 et ses 40 voleursLe Conseil des ministres réuni ce mercredi 28 octobre, a suivi une communication relative aux fraudes et supercheries enregistrées au cours du baccalauréat deuxième partie, session de Juin 2015.

En effet, au cours de cet examen, des fraudes qui ont trait à des échanges d’épreuves, à la possession de documents compromettants ou des téléphones portables pendant les épreuves, ont été signalées dans deux centres d’examen de Lomé à savoir, le Collège Saint Joseph et le Lycée technique d’Adidogomé.

Au total, 38 candidats indélicats provenant de sept établissements scolaires et deux candidats libres ont été mis en cause.

Après délibération, le Conseil de discipline, réuni le 17  septembre dernier, a proposé contre les fautifs, diverses sanctions qui vont de l’annulation pure et simple du baccalauréat pour certains candidats à l’annulation avec suspension de un à trois ans pour d’autres de passer ledit examen.

Sanctions qui ont été entérinées par le Conseil le 08 octobre 2015.

À l’issue de cette communication, le Chef de l’État, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République, a donc saisi l’occasion pour féliciter le Ministère des Enseignement Supérieur et de la Recherche pour sa vigilance et a salué la rigueur dont a fait preuve le Conseil de discipline.

Firmine Mignanou

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo / 1ers feux tricolores à Atakpamé : les donateurs expliquent le geste