Le Burkinabé, Inoussa Kanazoé, va ouvrir sa cimenterie au Togo ; 65 milliards FCFA d’investissement

L’Homme d’affaires burkinabè Inoussa Kanazoé, CEO de Cimco (Cimenterie de la Côte Ouest Africaine), la filiale togolaise de Cim Metal Group, va injecter 65 milliards FCFA dans le projet d’installation de son usine au Togo.

L’usine, qui devrait être dotée d’une capacité de production annuelle de 25 millions de tonnes de ciment, ouvrira en septembre prochain, à la faveur d’une tournée de suivi des projets d’investissements au Togo. Elle devrait permettre de créer 500 emplois directs et 1000 indirects.

Bassirou Sana, Directeur Togo du cimentier, estime que les travaux déjà réalisés dans le cadre de l’implantation de cette usine sont à 65% de taux d’achèvement.

Le marché togolais était jusque-là dominé par Cimtogo, filiale du groupe allemand Heidelbergcement, le Cimentier indien West African Cement (WACEM), et le géant nigérian, Dangoté.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Juventus : Pour Cristiano Ronaldo et Pirlo, ça va mal