in ,

Le chocolat togolais en rayonnement à Bruxelles

Le chocolat togolais en rayonnement à BruxellesLe Togo est l’invité d’honneur du prochain salon du chocolat Bruxelles expo (Belgique) du 5 au 7 février prochains.

L’invitation pourrait étonner, vu que le Togo ne figure pas parmi les grands pays producteurs de cacao ni de chocolat. Toutefois, ce choix des organisateurs réside dans le fait que le Togo a développé au niveau de son cacao, une technologie qui fait de ce produit, un produit spécifique qui n’est pas comme le cacao ordinaire, a expliqué M. Kuéku Banka Johnson, Directeur du Centre togolais des expositions et foires de Lomé.

‘Nous avons également une coopérative locale qui développe toute une autre façon de faire du chocolat et qui valorise beaucoup plus le producteur. Il y a plein de Togolais, et surtout à l’intérieur du pays qui n’ont jamais vu du chocolat. Mais avec nos frères de cette coopérative, ils font en sorte que même le producteur du cacao sache ce qu’on fait avec son produit. Ce sont entre autres ces raisons qui ont motivé les organisateurs de ce salon à inviter le Togo pour faire voir au monde chocolatier, toutes ces spécificités du Togo’, a-t-il ajouté.

Pour Eric Agbokou, promoteur de la coopérative Choco-Togo basée à Kpalimé, plus de cent kilogrammes de chocolats togolais seront exposés, un documentaire sur la vie des cultivateurs du cacao togolais, des travaux difficiles qu’ils effectuent pour l’entretien des plantations, la cueillette, le décabossage et la préparation avant l’exportation ; et des techniques simples de fabrication du chocolat sont entre autres activités à l’ordre du jour pour la délégation togolaise.

Le chocolat togolais est de texture granuleuse avec une capacité d’adaptation aux climats tropicaux, et qui jusqu’à 30° Celsius ne fond pas, donc accessible à tout le monde même sans matériels frigorifiques chez soi, a-t-il précisé.



Les ports africains : usage à bon escient et sécurité

Le dossier de candidature démographes