Le Congrès US appelé à destituer Donald Trump suite au rapport Mueller

La sénatrice Elizabeth Warren, qui brigue l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2020, a estimé vendredi que le Congrès devrait entamer le processus de destitution de Donald Trump à la lumière des conclusions du rapport Mueller. Le procureur y avait en effet constaté les tentatives de l’équipe du Président d’entraver l’enquête.

« Mueller a placé la prochaine étape entre les mains du Congrès », qui a le pouvoir d’enquêter, a-t-elle écrit sur Twitter. « La bonne façon d’exercer cette autorité, c’est la destitution ».

« Ignorer les tentatives répétées d’un Président pour entraver une enquête portant sur sa propre attitude déloyale infligerait un dommage profond et durable à ce pays, et cela suggérerait qu’aussi bien le Président actuel que les prochains seraient libres d’abuser de leurs pouvoirs de cette façon », a déclaré la sénatrice.

La Chambre des représentants « devrait lancer une procédure de destitution contre le Président des États-Unis », a-t-elle conclu.

Pendant environ deux ans, Robert Mueller a enquêté sur la prétendue ingérence de la Russie dans l’élection américaine de 2016, ainsi que sur les liens présumés entre Donald Trump et la Russie. Ces allégations ont été à plusieurs reprises démenties à la fois par le Kremlin et par la Maison-Blanche.

Lire aussi Mbappé au Real Madrid ?, la réaction de Zinedine Zidane

À l’issue de sa longue enquête, le procureur a conclu qu’il n’y avait pas eu d’entente entre l’équipe de campagne de Donald Trump et Moscou, mais ne l’a en revanche pas blanchi des soupçons d’entrave à la justice.

Plus d'articles
Asecna : Le Nigérien Mohamed Moussa réélu pour un nouveau mandat