Ministre Yark Damehame


Malgré les mesures de contrôle prises par le gouvernement pour réglementer la circulation durant l’année 2017, le Togo a encore enregistré environ 5.181 cas d’accidents ayant entrainé 580 morts.


C’est ce qui ressort du bilan de l’année 2017 présenté ce vendredi 19 janvier par le ministre de la sécurité Yark Damehame assisté de son collègue des transports Ninsao Gnofam sur la sécurité routière et ferroviaire.

L’excès de vitesse, les infractions, les dépassements défectueux et le non-respect des feux de signalisation sont les causes de ces accidents enregistrés, selon le ministre de la sécurité.

Pour éviter tous ces accidents, la vigilance et le respect des règles de la circulation par les usagers sont très importants.

« J’invite mes amis conducteurs et tous les usagers à observer les dispositions réglementant de la circulation. Dans les prochains jours nous allons renforcer le contrôle avec des sanctions plus sévères », a laissé entendre le ministre Yark Damehame.

L’une des mesures prises pour réduire les cas d’accidents sur les routes, est, selon le ministre Ninsao Gnofam, l’adoption par le gouvernement du décret relatif à la limite d’âges des véhicules importés.