Saham

Le développement par la diplomatie religieuseDepuis le 26 janvier, et ce pour 48 heures, le Président de la République togolaise, S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé, a effectué une visite diplomatique au Vatican.

Au menu de cette visite qui s’est achevée ce jeudi 28 janvier, nous notons des visites, des audiences et particulièrement, celle accordée par le souverain pontife à la délégation togolaise.

Il s’est agi de prime abord, à en croire un communiqué du Vatican au cours des échanges entre le Pape François et Faure Gnassingbé, de passer en revue quelques défis qui intéressent les pays de l’Afrique occidentale et sub-saharienne, tout en « soulignant la nécessité d’un engagement commun en faveur de la sécurité et la paix dans la région ».

Orabank
GTA

Par ailleurs, il a été question de la participation des catholiques togolais au développement du pays, surtout par le biais de l’éducation.

Cette visite intervient après que le Gouvernement togolais a offert, il y a quelques jours, une enveloppe supplémentaire de 550 millions de Francs CFA au titre des subventions accordées à l’Enseignement confessionnel qui regroupe les écoles des églises protestantes et catholiques.

Notons que diverses autres audiences ont été accordées par le chef de l’État en marge de celle du souverain pontife afin de discuter davantage des relations diplomatiques du Togo avec le Vatican et aussi la visite du siège de la célèbre communauté de Saint Egidio.

Orabank