Photo de famille, suite à la signature de la convention


Le Fonds d’Appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) et le District 403 A2 du Lions Club International s’engagent à unir leurs forces et compétences pour accompagner la jeunesse dans le sens de son autonomisation et surtout de l’entrepreneuriat.

Une convention de partenariat, signée ce lundi 04 juin au siège du FAIEJ, a scellé cette ambition commune. Dans le cadre de sa mise en œuvre, les jeunes accompagnés par le FAIEJ seront formés par le Lions Club, en leadership et développement personnel. De même, les jeunes du Lions Club d’âge compris entre 12 et 30 ans, dénommés “LEO” bénéficieront des formations techniques du FAIEJ en création et gestion d’entreprise.



“Nous venons par cette convention, matérialiser un cadre d’échange de compétences. Il s’agit donc de compléter les compétences à acquérir par nos jeunes sur le plan du leadership et savoir comment identifier et gérer les opportunités qui s’offrent à eux. C’est aussi un [cadre] d’encadrement pour ces jeunes, parce qu’un jeune référencé au FAIEJ par le Lions Club est quasiment sûr d’arriver à bout des difficultés qu’il aura à rencontrer sur le chemin ” , a affirmé la Directrice générale du FAIEJ, Mme Sahouda Mivedor-Gbadamassi, à la suite de la signature de la convention.

Echange des parapheurs entre la Directrice du FAIEJ, Mme Sahouda Mivedor-Gbadamassi (à gauche) et le Gouverneur du District 403 A2, M. Jean-Claude Crinot (à droite)

“Au Lions Club, nous avons une mission d’encadrement des jeunes que nous appelons le programme du “LEO Club” qui est une opportunité offerte aux jeunes de 12 à 30 ans, de se former en leadership et développement personnel. C’est sur ce volet de leadership économique, que nous avons initié cette démarche avec le FAIEJ “, a expliqué le Gouverneur du District 403 A2, M. Jean-Claude Crinot.

“(…) Nous formons les jeunes sur le comportement social et le FAIEJ a pour spécialité, l’insertion dans le tissu économique du pays à travers la promotion de l’auto-emploi. Il s’agit pour nous d’associer nos deux compétences pour permettre à nos jeunes d’être des acteurs sociaux et des acteurs économiques pour le Togo”, a précisé le gouverneur. Pendant les douze (12) mois que couvrira cette convention de partenariat, les projets des jeunes LEO seront suivis et accompagnés de l’étape primaire jusqu’à la mise en route du projet avec la possibilité d’être financés grâce aux dispositifs du FAIEJ.

Le Lions Clubs International est la plus grande organisation de clubs philanthropiques au monde, présent dans plus de 200 pays, avec 46 000 clubs et 1 450 000 membres. Le District 403 A2 regroupe le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Liberia, la Sierra Leone et le Togo. Il a, à sa tête, M. Jean-Claude Crinot, Gouverneur du District. Sa mission est de donner aux bénévoles, les moyens de servir leur communauté, de répondre aux besoins humanitaires, de favoriser la paix et de promouvoir la compréhension internationale par le biais des Lions clubs.