in ,

Le FAIEJ sème les graines de l’entrepreneuriat dans la jeunesse togolaise

Session d'échange entre le coach et les jeunes entrepreneurs à la Blue zone de Cacaveli (Lomé)
Session d’échanges entre le coach et les jeunes entrepreneurs à la Blue zone de Cacaveli (Lomé)

Le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) organise à compter de ce lundi 26 mars, une série de formations à l’endroit des jeunes togolais âgés de 18 à 35 ans et enrégistrés au sein de ses dispositifs. Elle s’inscrit au cœur de sa mission de stimuler l’esprit entrepreneurial, l’éclosion de l’auto emploi et l’émergence de jeunes entrepreneurs.

Ils sont en tout 420 jeunes à bénéficier de cette série de 14 formations qui se déroulera jusqu’en fin du mois d’avril. Coaching en développement personnel et en culture entrepreneuriale, identification et formulation de projets innovants seront entre autres organisés au cours des sessions qui seront animées par des coaches chevronnés. L’objectif étant de deboucher sur des projets innovants ainsi que l’élaboration de plans d’affaires viables et bancables d’activités génératrices de revenus et créatrices d’emplois.

À terme, ces jeunes, pour la plupart, porteurs d’idées innovantes sauront identifier des idées innovantes d’entreprise, disposer de conseils pratiques ainsi que des accompagnements et orientation pour la création d’entreprise et l’élaboration de plan d’affaires.

Pour rappel, ces sessions de formation en techniques de création de micro entreprises se déroulent simultanément dans les grandes villes du Togo (Lomé, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Kara et Dapaong). Elles sont aussi l’occasion pour le FAIEJ d’identifier des projets rentables et réalisables qui seront financés a travers les mécanismes financiers mis en place.



Formations sur les marchés publics, Atakpamé et la zone 2 suivent le pas

Orange lance dans les prochaines semaines son service d’accès à l’énergie solaire en zones rurales dans cinq pays d’Afrique de l’Ouest