Le fémidom a le vent en poupe

Le fémidom a le vent en poupeLe Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS), le Female Health Company (FHC) et l’UNFPA ont signé un accord tripartite d’appuis technique et financier pour la promotion du préservatif féminin type FC2 au Togo ce mercredi 23 septembre 2015 à Lomé.

Un accord qui vise à réduire la prévalence du VIH au sein de la population féminine au vu des dernières statistiques sur la maladie au sein de la population togolaise.

« Aujourd’hui, la prévalence est à 2,5. On a remarqué la féminisation de l’infection où la prévalence est de 3,1 chez la femme contre 1,7 chez l’homme (…) Au vu de ces résultats, « (…) si nous donnons le pouvoir aux femmes d’utiliser les préservatifs féminins, cela peut aboutir à freiner le VIH », a expliqué Dr Ocloo Ayawovi Avoulétey, Directeur des soins de santé primaires au ministère de la Santé.

Pour Dr Koffi Vidzraku de l’UNFPA, « Ce type de préservatif dénommé FC2 est une amélioration en termes de qualité et de composantes par rapport au type FC1 précédemment utilisé. » A partir cette convention, « Il s’agira de former les acteurs impliqués dans la lutte contre le VIH, les IST et les grossesses non désirées pour qu’à leur tour, ils aillent convaincre les populations de l’intérêt de son utilisation.»

25 formateurs, 180 agents communautaires et 120 agents de santé seront formés sur toute l’étendue du territoire national pour faire ce travail de promotion de l’utilisation du FC2.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Coronavirus / Madagascar : gêne des scientifiques après l’annonce du « remède du président »