Le foot togolais dans le starting-block

Le foot togolais dans le starting-blockLes différents acteurs du football togolais, autorités administratives et traditionnelles, présidents de clubs, représentants de la CAF et de la FIFA ainsi que les journalistes sportifs sont réunis ce mercredi à Lomé en Congrès extraordinaire statuaire, pour écrire la première page de la nouvelle histoire du football togolais.

Grâce à ce congrès, ces différents acteurs et le public sportif espèrent une nouvelle vie pour le sport roi.

Les documents à l’ordre du jour de ce congrès sont les Statuts, le Règlement du congrès, les Codes Électoral et d’éthique, conformément à la feuille de route assignée au Comité de normalisation dirigée par M. Horatio Freitas.

Pour lui, toutes les commissions qui ont été mises en place dès leur prise de fonction ont fait un travail remarquable à l’instar de celle chargée des textes qui a réalisé l’exploit de mettre à leur disposition, la toute dernière mouture des statuts qui a reçu l’onction de la FIFA.

Le Général Zoumaro Gnonfam, ancien membre de la CAF, présent à la cérémonie d’ouverture n’a pas marqué de s’adresser à l’assistance en ces termes, ‘la CAF vient de nous lancer un défi. Ce défi, c’est à vous présidents des clubs de football, acteurs sportifs et membres de la FTF de le relever. Il est important, mettez toutes vos connaissances, vos capacités intellectuelles et morales pour donner un coup d’envoi au football togolais.’

Tous ces mots d’encouragement et de dévotions ont poussé le représentant du Ministre de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique, Franck Missité, dans son discours de circonstance à demander à l’assistance de se lever pour exécuter l’hymne national.

Vivement que le nouveau comité de normalisation et ces acteurs puissent trouver un terrain d’entente, pour un règlement définitif des problèmes qui minent le football togolais depuis sa participation à la Coupe du monde de 2006 en Allemagne.

Plus d'articles
Défigurée par ses « injections faits maison », elle se trouve très belle