Formé à l’ASSE, Charles Abi, fils du célèbre avocat togolais Maître Abi Tchessa, a paraphé en effet un nouveau contrat et sera lié au club jusqu’en 2022, apprend-on de nos confrères de l’Union pour la patrie dans la parution N°1238 du 11 Juin 2019. Une bonne nouvelle, puisqu’il est surveillé de très près par plusieurs clubs, notamment anglais.

Lire aussi : Mercato : le fils de Cristiano Ronaldo très convoité



« Je suis fier d’avoir prolongé avec l’ASSE et très heureux d’être entouré de mes parents pour vivre cette étape. C’est parfait pour attaquer la saison prochaine car prolonger était l’un des objectifs que je m’étais fixés après la signature de mon premier contrat professionnel, la saison dernière. Entre la Coupe Gambardella et les débuts en Ligue 1 Conforama, c’est une saison réussie. J’espère continuer sur cette lancée, alors rendez-vous la saison prochaine ! », s’est réjoui Charles Abi qui compte plus de dix buts à son actif cette saison.

Pour Frédéric Paquet, directeur général de l’ASSE, qui voit en lui l’un des plus beaux symboles de réussite du centre de formation. « Charles Abi incarne la réussite de notre centre de formation. Au contact du groupe professionnel avec lequel il s’est régulièrement entraîné cette saison, il a progressé et franchi un palier. Il a été un élément moteur de l’équipe U19 qui a remporté la Coupe Gambardella. C’est un jeune joueur à l’écoute, sérieux et appliqué. Il a toutes les qualités techniques et humaines pour s’imposer au plus haut niveau ».

Lire aussi : CAN 2019 : zoom sur les favoris et outsiders de la Coupe d’Afrique

Auteur d’excellentes performances en coupe Gambardella, Charles Abi (19 ans) a franchi un véritable cap cette saison. Il a disputé trois matchs avec les pros. C’est avec la réserve qu’il a majoritairement évolué cette saison (14 matchs), il a également disputé neuf rencontres avec les U19 Nationaux, précise le journal.

« Charles Abi a un certain potentiel. Après, son jeu est trop limité. Il ne sait pas faire d’appel et encore moins le contre appel, qui sont nécessaires pour percer en attaque. Il a de la vitesse mais il faut qu’il ajoute plus de malice et surtout qu’il progresse dans sa prise de balle. Il lui faudrait un véritable entraineur pour le faire progresser devant le but et dos au but », a tout de même fait remarquer un supporter sur le site du club.

Miss Togo 2019